• 0475 66 20 87

Mise au point sur le recours introduit au Conseil d'État par Wolu-Inter-Quartiers et le Comité Rue Saint-Lambert

 

Introduction

Au préalable il convient de souligner que Wolu-Inter-Quartiers et le Comité Rue Saint-Lambert ont toujours été POUR la prolongation du tram 94 et le réaménagement du boulevard de la Woluwe.

Néanmoins, les plans présentés par Bruxelles Mobilité présentaient des lacunes et des risques en ce qui concerne la sécurité (des usagers "faibles" et des usagers du tram), la gestion et de l'évaluation des flux automobiles. Après plusieurs dialogues infructueux avec la Région de Bruxelles-Capitale, nous avons été contraints d'aller jusqu'au Conseil d'État. En effet, il nous semblait indispensable d'optimiser au maximum un aménagement aussi important, en termes de conséquences et de financement, que celui du boulevard de la Woluwe. Aménagement qui sera réalisé, sans aucun doute, pour plus de 40 ans. Il était donc de notre responsabilité de nous assurer que le réaménagement serait le plus qualitatif possible.

Le Conseil d'État nous a donné raison considérant que la mobilité douce et la concertation avec les riverains n'avaient pas assez été prises en compte. Cependant, le Comité Rue Saint-Lambert et Wolu- Inter-Quartiers ont demandé de limiter l'annulation du permis à la partie nord du chantier afin de permettre aux travaux de se poursuivre sur la partie sud. Le Conseil d'État a statué, et seulement la partie nord du permis a été annulée.

Lire le détail (FR) Lire le détail (NL)

 

En conclusion

Les plans annulés étaient dangereux pour les piétons, cyclistes et usagers des transports en commun. Ce n’est pas seulement l’avis de Wolu-Inter-Quartiers et des Comités, mais aussi celui du Conseil d’État. Le Comité et Wolu-Inter-Quartiers ont élaboré une alternative sécurisée qui n’est pas seulement bonne pour les piétons, cyclistes et usagers des transports en commun, mais aussi pour les automobilistes.

Nous demandons à présent une collaboration constructive avec Bruxelles Mobilité et le Ministre P. Smet pour étudier ensemble les alternatives ainsi qu’un audit externe spécialisé en sécurité. Bien que cette étude et la demande d’un nouveau permis pour le tronçon concerné prendront un certain temps, c’est la manière la plus rapide de sortir de l’impasse.

Listes de diffusion

Vous voulez être tenu au courant de ce qui concerne notre quartier ? Inscrivez-vous à notre liste de diffusion !
Nous insistons sur le fait que nous n'abuserons pas de votre adresse e-mail, mais cela nous permettra de vous consulter plus facilement sur votre opinion concernant certains dossiers et de vous informer de certains événements, comme par exemple la brocante.
  • 20111002_croquis_brocante_1
  • 20111002_croquis_brocante_2
  • 20120523_croquis_reunion

Website by 

© 2018